Les origines du café

Le caféier


Le caféier est un arbre mesurant de 5 à 7 mètres de hauteur. Il est cultivé pour ses fruits, les cerises qui renferment deux graines entourées de pulpes.

Les cerises, après torréfaction, vont servir à la production du café.

Il existe différentes espèces de ses arbres. Les plus répandues sont la coffea arabica et le coffea canephora, plus connu sous le nom de robusta.

L'arabica est originaire d'Ethiopie mais aujourd'hui il est largement cultivé en Amérique centrale, Amérique du sud et au Kenya.

Quant au Robusta, celui-ci est très présent en Afrique et en Asie.


Le caféier réclame une forte humidité (1 à 2 mètres de précipitations annuelles) et des températures moyennes de 20 à 25°C, c'est pour cette raison qu'il grandit en zone tropicale.

Cependant, on peut noter une différence: le coffea canephora est sensible aux variations de chaleur et ne peut être cultivé qu'à des altitudes peu élevées, le coffea arabica quant à lui s'adapte totalement au climat.



La découverte du café


La légende raconte qu'un berger d'Abyssinie (actuellement l'Ethiopie) a vu que ses chèvres étaient plus agitées après avoir ingéré les fruits d'un arbuste. Pour en ressentir ces effets, il décida d'en consommer lui-même.

Il partagea ensuite sa découverte avec sa communauté qui en fit une décoction dans l'eau.


La science, quant à elle, divulgue une tout autre vérité. Une étude biologique a mis en évidence l'origine du café. Il semblerait que le café soit, en réalité, consommer depuis la préhistoire par des ancêtres des peuples d'Ethiopie.



L'arrivée du café en Europe


Ce sont les commerçants italiens, spécialisés dans le commerce d'épices entre l'Orient et l'Europe, qui les premiers ont introduit le café en Europe. C'est au début du 17ème siècle que les premiers grains de café ont été emmenés en Italie. Ce n'est que quelques années plus tard que le café a commencé à se répandre, d'abord chez les moines et les commerçants puis ce fut tout le peuple qui eut écho de cette boisson.

Cependant, le café a été au coeur de nombreuses tensions. En effet, l'entourage du Pape Clement VIII, lui conseilla d'interdire le café car elle paraissait comme une boisson d'infidèle. Provenant d'un pays musulman, les cardinaux entourant le Saint Père voyaient d'un mauvais oeil le fait que le café soit amené de l'autre côté de la Méditerannée. Cependant, le pape de l'époque ne les écouta pas car après y avoir goûté il ne voulait pas se passer du plaisir de cette boisson.


Les commerçants Hollandais ont également fait voyager les grains de café mais ce ne fut pas chose facile. En effet, à l'époque les commerçants ottomans ébouillantaient les grains de café afin qu'ils ne puissent pas germer. C'était sans compter sur Pieter Van der Broecke. Ce capitaine d'un navire Hollandais a su se procurer quelques graines de café intactes. Ce sont ces graines sauvées extrémistes qui ont permis l'introduction du café sur les terres Européennes, en Asie et également aux Antilles.





Kafé Naka

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout