Badge GoodMeal du restaurant 'kafe naka'
 

Le top 10 des aliments anti-inflammatoires puissants

Certains aliments sont connus pour leurs vertus anti-inflammatoires grâce à leur fort pouvoir naturellement antioxydant. Voici la liste des10 aliments anti-inflammatoires à intégrer dans votre alimentation.



Qu’est-ce que l’inflammation dans le corps ?


L’inflammation est une réaction normale de l’organisme lorsqu’il est attaqué par des agents pathogènes (infection microbienne, blessure, irritation chimique). Elle se caractérise par la libération de cellules inflammatoires, les cytokines pro-inflammatoires, dont le rôle est de réparer les tissus du corps endommagés. L’inflammation est une réaction normalement passagère. Pourtant, elle peut parfois s’installer durablement dans l’organisme, entraînant des douleurs chroniques et augmentant le risque de survenue de certaines maladies comme les maladies cardiovasculaires, l’arthrite ou encore le diabète de type 2.




6 raisons d’opter pour une alimentation anti-inflammatoire


Que l’on soit en bonne santé ou que l’on souffre d’une pathologie, opter pour une alimentation anti- inflammatoire permet, en quelques semaines à quelques mois, de bénéficier de ses avantages pour la santé. On vous les fait découvrir.

L’alimentation anti-inflammatoire est anti-âge

Notre organisme produit, en permanence, des radicaux libres. Mais lorsque ces derniers sont présents en trop grande quantité, ils altèrent nos cellules et engendrent un vieillissement de la peau prématuré. L’alimentation anti-inflammatoire apporte une multitude de substances antioxydantes qui limitent les effets néfastes de la production de radicaux libres et du stress oxydatif.


L'alimentation anti-inflammatoire améliore le microbiote intestinal

Les aliments proposés dans le cadre d’une alimentation anti-inflammatoire sont pourvoyeurs de fibres, d’antioxydants... « L’alimentation anti-inflammatoire est naturellement riche en prébiotiques qui nourrissent les bonnes bactéries et en probiotiques (aliments lacto-fermentés), favorisant l’équilibre de la flore intestinale. En quelques semaines, on se sent déjà mieux, juste le temps que le corps évacue les mauvaises bactéries et les molécules néfastes. » L’alimentation anti-inflammatoire permet également d’éviter les aliments ultra-transformés, industriels, mauvais pour le microbiote et l’organisme en général.


Ce régime alimentaire réduit l’inflammation chronique et les maladies qui en découlent

Arthrose, asthme, maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI), eczéma, psoriasis... ont en commun de générer une inflammation chronique de l’organisme. « L’alimentation anti-inflammatoire atténue le processus inflammatoire. Par conséquent, le nombre de poussées de la maladie diminue tout comme la douleur ressentie. Les malades se sentent mieux.


L'alimentation anti-inflammatoire protège le système immunitaire

Si l’intestin est un organe digestif, il joue également un rôle important dans l'immunité de l’organisme, 70 % des cellules immunitaires étant situées dans l’intestin. Or, en cas d’inflammation chronique, l’équilibre du microbiote est fragilisé avec des répercussions sur le système immunitaire et donc sur la santé. En optant pour une alimentation anti-inflammatoire, on réinstaure un bon fonctionnement du microbiote intestinal, favorisant ainsi un système immunitaire plus efficace.


Un régime anti-inflammatoire permet de vivre plus longtemps en bonne santé

Sur une personne en bonne santé, l’alimentation anti-inflammatoire joue un rôle préventif en diminuant le risque de souffrir de certaines maladies, articulaires et cardiovasculaires notamment. Et pour les personnes souffrant d’une maladie chronique, l'alimentation anti-inflammatoire diminue les symptômes.


L'alimentation anti-inflammatoire favorise la satiété

Les aliments préconisés dans l’alimentation anti-inflammatoire sont riches en fibres. Ces dernières ralentissent la digestion et favorisent la satiété. La sensation de faim revient donc beaucoup moins rapidement.



Quels sont les 10 meilleurs aliments anti-inflammatoires ?


Une alimentation saine et équilibrée, riche en fibres, en antioxydants, en vitamines et en oméga 3 permet de contribuer à réduire l’inflammation chronique. Les aliments anti-inflammatoires les plus puissants sont :

  • Les fruits. Ils sont riches en fibres et en antioxydants, donc bons pour le microbiote intestinal et l’équilibre acido-basique. Les fruits rouges (framboises, myrtilles, fraises, groseilles…) sont particulièrement intéressants pour combattre l’inflammation grâce à leur forte teneur en anthocyanes, des pigments à l’action anti-inflammatoire.

  • Les légumes. Comme les fruits, les légumes sont anti-inflammatoires car ils sont riches en fibres et en antioxydants. Les légumes crucifères sont à privilégier (brocoli, chou-fleur, chou…).

  • Les poissons gras. Ils sont riches en oméga 3 qui contiennent des molécules anti-inflammatoires. Le maquereau, les sardines, le saumon ou encore le hareng sont très riches en oméga 3.

  • Les huiles de colza, de lin, de chanvre et de noix. Ces huiles sont des sources végétales d’oméga 3.

  • Le café vert et thé vert. Le café vert est très peu connu du grand public pourtant il est une excellente source d'antioxydants. Sous sa forme la plus naturelle et onc non torréfié il détient ses vertus naturellement.

Kafé Naka propose donc le premier café torréfié qui intègre du café vert afin de boire son café quotidien tout en intégrant des antioxydants.

Pour en savoir plus sur notre gamme de cafés avec du café vert je vous laisse consulter notre page : https://www.kafenaka.com/gamme-cafe-bio


  • Les légumineuses. Les haricots secs, les lentilles ou les pois secs sont des légumineuses. Ils contiennent des flavonoïdes, des composés aux propriétés anti-inflammatoires. Il est recommandé de manger des légumineuses au moins deux fois par semaine.

  • L’eau. Elle est indispensable pour un fonctionnement optimal de toutes les fonctions de l’organisme. Notre corps a besoin de 2 à 2,5 litres d’eau par jour (ingestion d’eau pure + celle contenue dans les aliments) pour bien fonctionner. Une consommation insuffisante en eau augmente la sensibilité à la douleur, un des principaux signes de l’inflammation.

  • Le chocolat noir. Il contient des polyphénols, des molécules qui aident à réduire le stress oxydatif.

  • Les oléagineux. Les noisettes, amandes, noix et pistaches sont riches en phytostérols et en antioxydants phénoliques. Une poignée par jour permet de bénéficier pleinement de leurs effets anti-inflammatoires.

  • Les céréales complètes. Elles contribuent à maintenir l’équilibre du microbiote intestinal et affichent un indice glycémique bas. Préférez donc les aliments complets et semi-complets (pain aux céréales, pain complet, riz complet, boulgour, quinoa) aux céréales raffinées (pâtes et riz blancs).

10 vues0 commentaire